Essayons d’attendrir le Collomb irritable…

une chanson parue sur un disque collectif contre les prisons. D’après mes souvenirs, c’était une chanson pour Klaus Croissant, avocat de la Fraction armée rouge, Accusé de complicité avec l’organisation terroriste, arrêté, mis en liberté sous caution… Il se carapate en France en juillet 1977, demande l’asile politique. Fausse bonne idée, il est arrêté fin septembre 1977. Jean-Paul Sartre, Gilles Deleuze, Michel Foucault… Les soutiens affluent… Retour à la case départ, il est remis aux autorités allemandes. Case prison sans toucher 20 000 balles, pour deux ans…

Alors le Collomb irritable, toujours insensible ?

Tous les jours, des humains bravent la mort pour un hypothétique mieux ailleurs qu’ils pourraient trouver ici.

Pendant ce temps, le Collomb irritable prépare de quoi les parquer, les compter, les trier, les refouler. Le Collomb irritable, ancien maire de Lyon. Comme un autre Collomb…. Francisque… Francisque, vous avez dit Francisque ?