Archives par étiquette : capitalisme

Rendez-vous, vous êtes concernés : 26 avril, 20h, Le navire, Aubenas

Attention, c’est presque tout de suite puisque jeudi 26 avril. Le syndicat CNT interco de l’Ardèche propose la projection suivie d’un débat du dernier film de Yannis et Maud Youlountas.

Après « Ne vivons plus comme des esclaves » puis « je pense donc je suis » voici « l’amour et la révolution »

Dix ans après les premières émeutes, les médias ne parlent plus d e la crise grecque. Tout laisse croire que la cure d’austéritéa réussi et que le calme est revenu. Ce film prouve le contraire.
A Thessalonique,des jeunes empêchent les ventes aux enchères de  maisons saisies.
En Crète, des paysans s’opposent à la construction d’un nouvel aéroport. Tiens ça nous rappelle quelque chose…
À Athènes, un groupe mystérieux inquiète le pouvoir en multipliant les sabotages.
Dans le quartier d’Exarcheia, menacé d’évacuation, le cœur de la résistance accueille les réfugiés dans l’autogestion.
Un voyage en musique parmi celles et ceux qui rêvent d’amour et de révolution.

alors rendez-vous jeudi 26 avril au cinéma « le Navire » d’aubenas.

Les bénéfices seront versés au profit de la Grèce en lutte.

Attentat terroriste d’extrême droite aux USA. Le silence des États.

Épisode 1 :

Samedi 12 août. « Nous condamnons dans les termes les plus forts possibles cette énorme démonstration de haine, de sectarisme et de violence venant de diverses parties »… par ces mots, le président étasunien Trump renvoie dos à dos le camp de la haine et celui des antiracistes…

Difficile pour ce milliardaire populiste de cracher sur le fumier qui l’a porté au pouvoir suprême. Continuer la lecture

Splendeur et misère des courtisan-e-s.

Un seul mot résume cette présidence : la dégradation. Tout s’est dégradé. Je ne parle pas d’une note. Je ne parle même pas des comptes publics. Je parle des conditions de vie, des comportements, tout simplement de la situation du pays. A l’injustice dans les choix, l’incohérence des décisions se sont ajoutés l’accaparement du pouvoir et la connivence avec les puissants, avec ce paradoxe ultime que la volonté d’omnipotence débouche sur un aveu d’impuissance.

Je viens d’agir malhonnêtement… j’aurais dû user de guillemets, mettre le texte ci-dessus en italique. Continuer la lecture

« Billet si’ou plait » 22 septembre 2015.

PopCornMadame ou Monsieur Lambda sort du cinéma furibardE. Parce que Monsieur ou Madame Lambda a une fois de plus fait preuve d’un optimisme inconsidéré. Madame ou Monsieur Lambda était partiE pleinE de confiance et de certitude frisant la crise mystique. Après avoir consulté les horaires des séances, fait la queue pour prendre son billet, opté pour des popcorns plutôt qu’une barre chocolatée, montré son bout de papier au préposé souriant. Après s’être glisséE jusqu’au fond de son fauteuil de la troisième rangée place centrale et s’être endormiE pendant la première partie du film vu pour la Xième fois, Monsieur ou Madame Lambda n’en avait pas cru ses yeux : Une fois de plus, le commandant Edward John Smith n’a pas été fichu d’éviter l’iceberg et le Titanic a encore une fois fait naufrage. Y en a qui ont de la constance dans les erreurs !…
Madame ou Monsieur Lambda a tout faux : c’est lui le seul responsable de ses 3 heures gâchées à réchauffer un plat. À quoi pouvait bien s’attendre Monsieur ou Madame Lambda en allant revoir pour la Xième fois le même film ? À une fin différente ?

Monsieur ou Madame Lambda, d’origine grecque comme son nom l’indique, pense alors aux élections qui viennent de se passer du côté du Péloponnèse. Alexis Tsipras a gagné… Celui qui devait faire plier l’Union Européenne mais qui a fini par manger dans la main d’Angela Merkel et consorts. Celui qui a voulu user du référendum pour mettre la Finance à genoux mais qui a fini par oublier le choix de ses concitoyens. Lui, le leader de Syriza (Synaspismós Rizospastikís Aristerás, soit « Coalition de la gauche radicale »…) va-t-il cette fois éviter l’iceberg capitaliste ?

grèce
Les électeurs et électrices grecQUEs étaient 56% à aller voter. Parmi ces 56% de bons citoyens hésitant entre les popcorns ou la barre chocolatée, il y en 35,5% qui ont opté pour la ci-devant gauche radicale remasterisée version 3D. Résultat, le même film annoncé.

Les élections se suivent, les façades des banques restent toujours aussi arrogantes. Le commandant Tsipras va continuer à naviguer dans les eaux troubles du pouvoir.

Vouloir jouer au foot avec un ballon ovale (juillet 2015)

           Tout va bien, c’est l’été, Monsieur ou Madame Lambda se laisse aller à s’abrutir devant la boîte à images : Fort Boyard, Tour de France, matchs de foot… télé cerveauxMonsieur ou Madame Lambda a préféré suivre le feuilleton de la FIFA plutôt que de suivre guerres et crises à travers le monde. La FIFA, un système gangréné par le pouvoir, le fric, les magouilles et la corruption…

Monsieur ou Madame Lambda s’est réveillé avec la gueule de bois commune à celles et ceux qui croient à la parole des politiciens. Continuer la lecture

« Lettre aux anarchistes » un texte de Jean-Louis Phan-Van

Pouvons-nous ne pas percevoir ni craindre l’avenir qui semble se dessiner, non plus à long mais à court terme, sans pour autant céder aux sirènes du catastrophisme ?
Pourtant, c’est le pire qui s’annonce à la fois imperceptiblement et parfois avec éclat.
Le réchauffement climatique est déjà à l’œuvre et ne peut plus être contesté. D’autres désastres écologiques silencieux, visibles ou pas, s’accumulent au fil des informations qu’on obtient.
Je ne rappellerai donc pas ici tous les méfaits du capitalisme dans sa destruction presque systématique de la nature et ce, au niveau mondial qui ne lui laisse aucune terre lui échapper !
Dans ce constat édifiant et lucide qui pourrait encore nier la question écologique puisque c’est l’avenir même de l’humanité qui est posé ?
Si par le passé, le mouvement anarchiste s’est difficilement relevé des barbaries du 20e siècle exercées par le fascisme brun ou rouge, avec cette question, il s’agit d’un défi autrement plus capital quant aux conséquences qu’elle pourrait produire. Continuer la lecture

Travailler pour gagner sa vie, chômer pour la perdre (28 mars)

112 flics morts en service depuis le 1er janvier 2000. Pour les militaires, plus difficile de chiffrer… entre 210 et 220 morts au cours d’opérations extérieures.
Allez, soyons généreux… 350 gens d’armes morts d’un accident du travail en un peu plus de 14 ans.
Raisonnablement, 350 cérémonies officielles pour honorer le sacrifice de ces « morts pour la défense du Pouvoir en place et de ses intérêts géostratégiques »
350 morts en un peu plus de 14 ans… tragédie nationale… « À moi les Invalides, le Panthéon, le Musée Grévin ! Entre ici, Jean Moulin !!! »

Pour la seule année 2000, 746 accidents mortels du travail se sont produits...  Continuer la lecture

Fukushima (4 ans après) : « la coulpe vient d’autrui mais notre est le dommage… »

Le 11 mars 2011, un tsunami dévastateur + une compagnie japonaise d’électricité TEPCO opaque, criminelle bref capitaliste + un gouvernement amnésique à la solde du lobby nucléaire = une catastrophe nucléaire majeure offert à l’humanité présente et future.

Détail d'une photo-art "Radiation" de Ivan Khoenko

Détail d’une photo-art « Radiation » de Ivan Khoenko

Le 11 mars 2015, trois radios actives (Radio Galère sur Marseille et sur le net, Radio Libertaire sur la région parisienne et sur le net et Radio Zinzine sur la Provence et sur le Net) se sont associées pour une journée spéciale.

A cette occasion, un texte a été lu dans les studios de Radio libertaire (lien dans la colonne de droite à la rubrique outils de la FA). Le voici : Fukushima11mars2015RIBAULT-1