Archives par étiquette : armée antimilitarisme

rendez-vous avec Lecoin

« EH, P’tit Louis, t’en penses quoi de ce retour du service national ? »

P’tit Louis, c’est Louis Lecoin. « […] Le 1er juin 1962, soutenu par Le Canard enchaîné, Louis Lecoin entama une grève de la faim. Le 15 juin il fut admis de force à l’hôpital Bichat. Le soir même, 28 objecteurs étaient libérés. Louis Lecoin obtint finalement le 22 juin la promesse de l’examen du statut d’objecteur en Conseil des ministres et quitta l’hôpital le 5 juillet. Il fallut néanmoins une nouvelle mobilisation en février et mars 1963, dont une pétition de personnalités, pour que le projet soit effectivement étudié durant l’été 1963. Lecoin menaça de reprendre sa grève de la faim et le statut, amendé, fut adopté le 22 décembre 1963 à l’Assemblée nationale. Le lendemain, tous les objecteurs de conscience étaient libérés. […] » lu ici

En savoir plus sur Louis Lecoin, sur le service national  ?

RENDEZ-VOUS MARDI 21/08 à 18h30

au laboratoire anarchiste 8 place st-jean à Valence

11 novembre 2017, intervention à Joyeuse « des tas d’urgences »

Bonjour à toutes et tous et réciproquement,

Sur les monuments aux morts, Il n’y a toujours pas le nom des victimes civiles de toutes ces boucheries. Les civils ne comptent pas, les civils subissent, les civils meurent dans l’oubli.

Les monuments aux morts ne portent pas le nom des pauvres bougres assassinés par la justice militaire. 953 soldats français fusillés entre 1914 et 1918, dont 639 pour désobéissance militaire, 140 pour des faits de droit commun, 127 pour espionnage et 47 pour motifs inconnus. Continuer la lecture

11 novembre 2015, intervention à Joyeuse (Thème « exodes »)

Il n’y a pas de noms de victimes civiles sur le monument aux morts…. Bonjour à toutes et tous et réciproquement…

Gordes, que ferons-nous ? Aurons-nous point la paix ?
Aurons-nous point la paix quelquefois sur la terre ?
Sur la terre aurons-nous si longuement la guerre,
La guerre qui au peuple est un si pesant faix ? (…)

exode 14Première guerre mondiale, des millions de civils sur les routes, dans les trains pour fuir la guerre et son monstrueux lot de destructions de villages, de viols, de déportations, de fusillades arbitraires (entre 5 500 et 6 500 Belges et Français abattus sommairement). Plus de 12 millions d’Européens se trouveront à un moment donné amenés à fuir la guerre, à devenir des « réfugiés ». Continuer la lecture

11 novembre, rassemblement à Joyeuse.

André Claudot, peintre libertaire antimilitariste, avait été mobilisé en 1914

André Claudot, peintre libertaire antimilitariste, avait été mobilisé en 1914

Comme tous les ans, rendez-vous à Joyeuse au monument pacifiste à 14h30

Après le rassemblement, projection du film « Les mutins de la Courtine »
(20 000 soldats russes envoyés par le TSAR se sont mutinés après avoir laissé 6000 des leurs sur le « chemin des dames ». Un soviet au cœur de la Creuse)

Pour les fusillés de la première grande boucherie… Un communiqué reçu

Nous avons déjà évoqué à plusieurs occasions le sort des pauvres bougres assassinés par l’armée de la République pendant la première grande boucherie. Nous vous livrons ci-dessous le communiqué national de la Libre Pensée. Communiqué reçu de la Libre Pensée 26/07.
Continuer la lecture