Les fous sont entrés dans Paris : Communiqués anarchistes 16/11/2015

Communiqué de la Fédération anarchiste

Vendredi 13 novembre, au fil des événements, l’inquiétude grandissante a peu à peu laissé la place à la consternation la plus profonde et à la colère face au bilan sans cesse plus lourd des attentats qui ont eu lieu à Paris : un bain de sang inutile, atroce, nauséabond, rappelant les pires exactions dont l’humanité sait malheureusement se montrer capable.

Les adhérent.e.s et sympathisant.e.s de la Fédération anarchiste sont révolté.e.s contre ces actes de la barbarie. Nous adressons toute notre sympathie aux personnes qui ont subi ces violences, à leurs familles, à leurs ami.e.s, à ceux et celles qui y sont resté.e.s et à celles et ceux qui ont heureusement sauvé leur peau.

Des assassins intoxiqués par une idéologie délirante ont fait régner la terreur à Paris comme ils la font régner au Moyen-orient et en Afrique. Ils peuvent se réclamer d’un dieu ou de la souffrance des populations en Syrie, en Palestine ou ailleurs. Ils ne sont que des meurtriers qui tentent dérisoirement de donner une justification à leurs actes. Ils n’en ont aucune.

Nous rejetons tout autant les tentatives d’amalgames qui n’ont pas manqué d’apparaître. L’essentiel de ce que l’on catégorise comme des populations musulmanes, sont des individus comme les autres : certains pratiquants, d’autres seulement croyants, d’autres encore athées, tous voulant simplement vivre en paix. Nous en avons tous et toutes le droit légitime.

Nous ne cautionnerons pas davantage les accents guerriers que ces exactions ont instantanément suscités. L’état d’urgence en France, la tentation de soutenir Bacher El-Assad, de redoubler les bombardements sur des objectifs soi-disant ciblés mais qui font toujours plus de victimes parmi des populations civiles prises en otage, déplacées, dépecées. La guerre engendre toujours la guerre.

Nous veillerons enfin à la mesure de nos moyens à ce que les migrant.e.s ne subissent pas les conséquences des exactions commises par ces fous de dieu qu’ils et elles ont fuis en quittant leur pays dans des conditions extrêmes. C’est la solidarité sans faille de tous ceux et celles qui subissent l’oppression, qui permet l’émancipation.

Ni dieu, ni maître !
Fédération Anarchiste

Le 16 novembre 2015.


Communiqué du secrétariat aux Relations internationales de la Fédération anarchiste

Contre la répression étatique et l’obscurantisme religieux

La Fédération anarchiste se positionne contre l’arnaque écologiste COP21, organisée par ceux-là même qui sont responsables de tous les problèmes environnementaux à l’échelle mondiale, et contre l’obscurantisme religieux de l’État islamique et ses attaques visant la population, en France comme ailleurs.

Aujourd’hui plus que jamais la liberté est attaquée par l’État et l’obscurantisme religieux. Pendant que l’État français organise la répression contre les anti-capitalistes et libertaires qui veulent se rendre à Paris pour la COP21, il collabore avec des régimes islamistes comme les États turc, iranien et saoudien, et donc contre les populations kurdes qui se trouvent en première ligne contre l’État islamique.

Suite aux attentats terroristes du 13 novembre 2015 revendiqués par l’État islamique, l’État français, qui est en guerre en Syrie, mais aussi au Niger, au Mali, au Tchad, vient de déclarer l’état d’urgence dans toute la France, lui permettant de violer les libertés publiques. Pendant la COP21, à la fermeture des frontières déjà prévue, risque de s’ajouter la répression contre les actions anticapitalistes. Les plans Vigipirate ont démontré leur inutilité et l’état d’urgence ne sera pas plus efficace. Tout cela profitera essentiellement aux islamistes et aux fascistes de toutes sortes, ravis d’assister à la militarisation et polarisation de la société française, et à la dégradation des libertés individuelles.

Au fond du problème, depuis plusieurs années, la misère, le racisme et la stigmatisation des Français d’origine étrangère, notamment en banlieue, a entraîné la radicalisation de centaines de jeunes qui sont partis faire le jihad en Syrie et en Iraq, ou qui viennent de commettre les attentats qui ont coûté la vie à plus de 128 personnes innocentes. Dans ces lieux où la misère est la plus forte, la manipulation par des islamistes radicalisés est facilitée par l’absence d’organisations ouvrant une perspective collective émancipatrice.

Tant que l’État français continuera de collaborer hypocritement avec des États théocratiques, tant qu’il stigmatisera la jeunesse française d’origine étrangère ou de confession musulmane, tant qu’il donnera des leçons moralisatrices sur l’écologie tout en poursuivant sa campagne impérialiste en Afrique pour protéger les mines d’uranium d’Areva, le terrorisme fondamentaliste et étatique continuera.

Contre l’État et l’obscurantisme, organisons la résistance sociale et libertaire !

Secrétariat des Relations Internationales – Fédération anarchiste


Lettre de la DAF : Devrimci Anarşist Faaliyet (Action anarchiste révolutionnaire) de Turquie

La douleur que vous vivez est notre douleur,
la rage que vous ressentez est notre rage

Le 13 Novembre, des attaques armées coordonnées par ISIS [DAESH] ont tué plus de 150 personnes et en ont blessé des dizaines dans 7 quartiers différents de Paris. ISIS poursuit ses meurtres en dehors des régions du Moyen-Orient et de l’Anatolie. Le massacre qui a eu lieu à Paris montre clairement que la terreur ISIS ne connaît pas de frontière.


Nous ressentons profondément le massacre de Paris et partageons votre tristesse. Nous avons vécu et vivons encore sous les attaques d’ISIS soutenues par l’État. De Sengal à Kobane, du Pirsus (Suruç) à Ankara, nous avons perdu beaucoup de camarades et amis. Nous sommes conscients du fait que les massacres visent à créer la peur, la méfiance et la solitude. Notre douleur est grande et augmente chaque jour. Dans ces périodes, nous devons développer la solidarité contre les meurtriers qui veulent nous enterrer sous la peur, la solitude et l’isolement.


Nous assistons déjà aux prises de positions simultanées de l’État français et d’autres États visant à orienter le processus. Ces mêmes stratégies sont en cours dans notre région sous le nom de « lutte contre la terreur ». Dans ce climat de méfiance, la panique s’invite, orchestrée par les appareils idéologiques de l’État ; l’oppression des révolutionnaires et la restriction des libertés seront bientôt légitimées politiquement, ainsi que le discours raciste toujours croissant. Les États profitent de ces périodes de confusions pour imposer leurs politiques d’intérêts, économiques et sociaux.


Nous comprenons la situation que subit et va subir la population vivant en France. Nous savons la difficulté de faire face à la fois à la douleur et aux mobilisations fascistes entretenues par un discours d’État. Nous soulignons que, même avec ces difficultés, la lutte contre la peur, l’État et le fascisme doit être menée.


La douleur que vous vivez est notre douleur, la rage que vous ressentez est notre rage, votre combat est notre combat !

Devrimci Anarşist Faaliyet-DAF
(Action anarchiste révolutionnaire, Turquie)


Lettre à nos compagnons de l’IFA et en particulier à la Fédération anarchiste française en solidarité devant les attentats en France.

Le 13 novembre 2015, plus de 150 personnes ont perdu la vie et des dizaines ont été blessées dans 7 quartiers différents de Paris à la suite d’attaques coordonnées par ISIS avec des bombes et des fusils.
Face aux attentats subis dans la ville de Paris, La Ligue anarchiste affirme que la guerre entre les États, les grandes firmes, les religions, ne sert pas le peuple travailleur en Syrie ou en France, au Brésil ou en Ukraine en Angola ou aux États-Unis d’Amérique du Nord. Cette guerre tire profit de nos morts et de notre travail.
Nous sommes confrontés à une guerre pour le pouvoir et le profit, où les États, les grandes firmes et les religions utilisent la terreur pour dominer, conquérir et exploiter.
Contre le terrorisme des États, des grandes firmes et des religions nous exprimons notre solidarité afin que nous restions ensemble et que soit détruite la peur, détruits les États qui nous oppriment, le capitalisme nous exploite et les religions qui abrutissent l’humanité.
Nos sentiments, notre résistance et notre force sont avec les camarades travailleurs et travailleuses, avec le peuple de France et de Syrie.
Vos guerres, nos morts. Détruire le fascisme.
Construire le fédéralisme anarchiste.

Salutations anarchistes.

Liga Anarquista de Rio de Janeiro