Archives de catégorie : Solidarité

Rendez-vous, vous êtes concernés : 26 avril, 20h, Le navire, Aubenas

Attention, c’est presque tout de suite puisque jeudi 26 avril. Le syndicat CNT interco de l’Ardèche propose la projection suivie d’un débat du dernier film de Yannis et Maud Youlountas.

Après « Ne vivons plus comme des esclaves » puis « je pense donc je suis » voici « l’amour et la révolution »

Dix ans après les premières émeutes, les médias ne parlent plus d e la crise grecque. Tout laisse croire que la cure d’austéritéa réussi et que le calme est revenu. Ce film prouve le contraire.
A Thessalonique,des jeunes empêchent les ventes aux enchères de  maisons saisies.
En Crète, des paysans s’opposent à la construction d’un nouvel aéroport. Tiens ça nous rappelle quelque chose…
À Athènes, un groupe mystérieux inquiète le pouvoir en multipliant les sabotages.
Dans le quartier d’Exarcheia, menacé d’évacuation, le cœur de la résistance accueille les réfugiés dans l’autogestion.
Un voyage en musique parmi celles et ceux qui rêvent d’amour et de révolution.

alors rendez-vous jeudi 26 avril au cinéma « le Navire » d’aubenas.

Les bénéfices seront versés au profit de la Grèce en lutte.

expulsion en cours /communiqué à chaud de la Fédération anarchiste

 

Notre-Dame-Des-Landes,

face à la vengeance étatique, solidarité, action !

 Le gouvernement l’avait promis lors de son annonce d’abandon du projet de construction de l’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes en janvier dernier, sa vengeance viendra en avril avec l’expulsion de la ZAD.

C’est donc cette nuit à 3h du matin que l’opération a été lancée avec 2500 gendarmes accompagnés de blindés, l’objectif étant d’expulser environ 100 personnes et la destruction d’une quarantaine de bâtisses dites « illégales ». Des barricades enflammées ont été érigées sur la « route des chicanes » où se concentre la résistance des Zadistes face aux forces du désordre.

Nous dénonçons cette énième tentative d’expulsion par la violence et nous nous joignons à l’appel des occupant-e-s de la ZAD :

       les rejoindre dès que possible pour mener la résistance

       participer aux rassemblements ce soir à 18h dans tout l’hexagone organisés par les comités de soutien (environ 80 villes pour l’instant)

       participer à la manifestation de samedi à Nantes

Face aux expulsions, aux violences policières et à un Etat qui veut sa vengeance, contre leur monde, la solidarité est notre arme, soutien à tous les occupant-e-s de la ZAD !!!

09/04/2018

Fédération Anarchiste

 

Solidarité avec la CNT de Lyon attaquée par des fascistes. Communiqué de la Fédération anarchiste

https://www.federation-anarchiste.org/

ifa@federation-anarchiste.org

Solidarité avec la CNT de Lyon attaquée par des fascistes

Dans la nuit du 30 au 31 mars le local de nos camarades de la CNT Lyon a été attaqué par des fascistes, grille arrachée, vitre brisée, vol de matériels militants, tentative de destruction du rideau de fer. Depuis de nombreux mois les agressions et les attaques fascistes se succèdent dans les rues de Lyon dans une impunité totale, la CNT de par son engagement contre l’extrême droite et notamment pour la fermeture du local fasciste, bastion social, se retrouve à son tour attaqué. Il y a quelques mois, c’était le local de la CGA, quelques centaines de mètres plus loin, qui en faisait les frais.

Nous apportons tout notre soutien à la CNT lyonnaise et condamnons fermement cette énième attaque fasciste.

Face aux nervis d’extrême droite et leurs idées nauséabondes, ripostons !

01/04/2018

Fédération Anarchiste

Agir en solidarité avec les anarchistes Russes

Ces derniers mois, les services secrets russes ont arrêté plusieurs anarchistes et antifascistes dans les villes de Penza et de Saint-Pétersbourg. Ils ont été accusés de conspiration et de participation à une « organisation terroriste ». Les détenus ont été torturés avec des câbles électriques et brutalement battus pendant de nombreuses heures sans crainte de les blesser gravement ou de laisser des traces visibles de coups. Les officiers ont humilié nos camarades arrêtés. Ils ont essayé de les forcer à témoigner contre eux-mêmes et les uns contre les autres. Ces actions, dignes de la Gestapo, menés par les services secrets russes (FSB) ne peuvent que provoquer des protestations vigoureuses de toute personne solidaire. Continuer la lecture

estado assassino ! Justice pour Marielle Franco

« Ce samedi 17 mars à Paris, environ 250 personnes – en majorité
brésiliennes et portugaises – se sont rassemblées place de l’Opéra en
hommage à Marielle Franco, activiste féministe et lesbienne, militante
contre les brutalités policières dans les favelas et contre la
corruption et pour la justice sociale. »       communiqué par la MMF* Continuer la lecture

Solidarité avec Fabien de l’Organisation Anarchiste / Communiqué de la Fédération anarchiste

La fédération Anarchiste apporte tout son soutien à Fabien G. militant anarchiste au groupe « Nosotros » de l’Organisation Anarchiste qui a refusé de donner son ADN et se retrouve devant le Tribunal d’Instance.
Le 16 novembre 2017, il avait été arrêté lors d’une table d’information sur le compteur Linky puis placé en garde-à-vue au commissariat de St-Gaudens durant 7 heures dans l’unique but de ficher son ADN.

Nous appelons à aller le soutenir lors de sa comparution devant le Tribunal d’Instance de Saint-Gaudens (en Haute-Garonne), le 1er mars 2018,à partir de 14h. Nous ré-affirmons notre opposition à ces méthodes de fichage liberticide quelles qu’elles soient, notamment le fichage ADN et demandons la relaxe pour Fabien G.

Pour le soutenir financièrement une caisse de solidarité afin de répondre aux dépenses afférentes à cette affaire a été mise en place :
Cercle d’Etudes Sociales au CCM Perpignan-Castillet 10278 0896200022006141 48

La fédération Anarchiste

18/02/2018

Non aux bombardements turcs sur le canton d’Afrîn ! Communiqué de la Fédération anarchiste

Non aux bombardements turcs sur le canton d’Afrîn !

Depuis plus d’une semaine, l’armée turque ainsi que son aviation pilonnent le canton d’Afrîn, géré par les Kurdes, de la Fédération démocratique de Syrie du Nord faisant partie du Rojava. Après avoir promis de raser cette région, Erdogan n’hésite pas à employer des mercenaires et s’appuyer sur des groupes considérés comme terroristes par la coalition internationale tel que « Hayat Ahrar al-Sharm » pour arriver à ses fins alors qu’Afrîn est une zone de refuge qui a accueilli près de 400 000 personnes  fuyant la guerre civile en Syrie.

Nous dénonçons et condamnons ces attaques turques contre les peuples d’Afrîn, nous condamnons aussi le silence assourdissant des « grandes puissances » ainsi que la collaboration de L’État allemand fournisseur d’armes de la Turquie.

La Fédération Anarchiste apporte tout son soutien aux peuples d’Afrîn et à toutes celles et ceux qui résistent à l’oppression étatique en Turquie, au Kurdistan et ailleurs.

Que vive Afrîn, vive le Rojava !

La Fédération Anarchiste

Tirons l’anarchiste Soheil Arabi des pattes de la théocrature iranienne ! Communiqué de la Fédération anarchiste

Tirons l’anarchiste Soheil Arabi des pattes de la théocrature iranienne !

En Iran, pendant une dizaine de jours à partir du jeudi 28 décembre, la « révolte des va-nu-pieds » s’est diffusée, sans leader ni mots d’ordre, dans 142 villes de l’ensemble des 31 provinces.

Parmi les participants, beaucoup de jeunes, de femmes, de personnes pauvres, protestant contre leur misère économique, mais aussi contre l’emprise étouffante de la théocrature régnante.

Alors que le précédent mouvement de 2009 plaçait ses espoirs dans l’élection d’un président « réformateur », cette fois les slogans s’attaquaient à toutes les factions qui se partagent le pouvoir : « À bas la dictature ! ». Ainsi voitures de police, bâtiments publics, centres religieux, sièges des Bassidjis (milices islamiques) ont été attaqués et parfois incendiés.

Les réformateurs du président Hassan Rohani et les ultra-conservateurs du « Guide suprême » Ali Khamenei, ont défendu la survie de ce régime corrompu par une violente répression contre les « fauteurs de troubles en guerre contre Dieu », faisant officiellement 21 morts et un millier d’arrestations, certainement beaucoup plus.

Des groupes anarchistes étaient présents dans ces événements, notamment le « Cercle Libre de Téhéran ». Mais le journaliste anarchiste Soheil Arabi, s’il a pu envoyer un texte pour soutenir les révolté-e-s et les encourager à renverser le régime, n’y a pas participé directement puisqu’il est derrière les barreaux de la prison d’Evin depuis novembre 2013. Il a été accusé de « propagande contre l’État », « apostasie », « blasphème contre le Prophète et insulte à la sainteté », pour avoir publié des photos du soulèvement de 2009, caricaturé Khamenei, et posté des articles sur internet.

Condamné à mort par la Cour criminelle de Téhéran, sa peine à été commuée en sept ans et demi d’incarcération. Le 23 septembre 2017, il a entamé une grève de la faim : « Ici, énoncer la vérité est interdit mais je suis un anarchiste et, pour moi, il est interdit d’interdire. Ne me demandez pas de garder le silence alors que le silence est la plus grande des trahisons. Je veux être la voix de tous les libres penseurs enfermés : Mahmoud Behshti-Langeroudi, Ali Shariati, Youssof Emadi, Arasch Manouchehr, Mohamad-Ali Sadeghi, Sowada Aghasar et les autres amis enchaînés au bloc 7. »

Le 24 janvier, Soheil a entamé une seconde grève de la faim en solidarité avec deux prisonnières politiques Aténa Daémi et Golrokh Ebrahimi. Ses geôliers l’ont transporté à la prison du Grand-Téhéran. Dès son arrivée, il a reçu des coups de bottes et matraques sur le dos, le visage et les pieds : «  Ici ce n’est pas Evin. C’est le bout du monde, l’enfer. Ta grève de la faim ne sert à rien et personne ne t’entendra ».

La Fédération anarchiste l’a entendu et utilisera ses moyens, tels Le Monde Libertaire et Radio Libertaire, pour que Soheil Arabi et plus largement les prisonniers en Iran, soient soutenus et libérés.

La Fédération Anarchiste

1er février 2018