Carte postale de par ici.

Moi, le matin quand je me regarde dans un miroir, quand je me mets à réfléchir avec lui… je me trouve une tête de bavure. C’est plus fort que moi.

Alors, quand je déambule sur la voie publique, c’est épidermique, la présence de nobles représentants des forces d’un ordre ne me rassure pas du tout. Difficile de se sentir en sécurité avec des gus arme à la bretelle. Et puis, sûr que nous ne sommes pas dans le même camp…les vans 2 masqué

Quand il était tout môme, j’avais voulu apprendre à mon fils à reconnaître un CRS.

« Papa, papa ! t’as vu, t’as vu… Ya un méchant !

– Pourquoi dis-tu que c’est un méchant ?

– Il a un pistolet… Tu m’as dit que c’est les méchants qui ont des pistolets… C’est un méchant ?

– Ça dépend… Tu te caches derrière, c’est un gentil. Tu cours devant, c’est un méchant… »Les Vans 3 masqué

 

Perso, j’ai toujours eu à courir devant…

Merci à C² pour ces photos

Merci à C² pour ces photos…

Alors, difficile de me sentir en sécurité avec des gus arme à la bretelle…. Comme ce samedi 3 juin sur le marché des Vans, un jour comme un autre.

Les Vans, charmante bourgade du sud de l’Ardèche avec son centre d’accueil et surtout d’orientation pour migrants…les vans (1)les vans (2)les vans (3)les vans (4)Un grand salut aux écrivains de la nuit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *