Archives mensuelles : novembre 2015

ET si on nous faisait le coup d’un « Patriot Act » à la française… nov 2015

Quelques faits tels qu’on nous les a relatés et tels qu’on vous les livre :

A midi, 200 cyclistes et 5 tracteurs venus de Notre dame des Landes, pour monter à Paris, ont appelé la radio (Radio Libertaire) pour demander de l’aide.
Ils sont bloqués à Ancenis par les flics sur une route à trois voies et tentent de passer. La police les retient assez fermement pour des contrôles individuels. Ils sont pour la plupart classés sur le fichier S par le ministère de l’intérieur comme les terroristes de Daesch.
> C’est le retour au fichier B (Note d’Aubanar: en réalité le carnet B – au début du XXe siècle – dont le but était de repérer les suspects d’espionnage, les éléments antimilitaristes, les Français et les étrangers susceptibles de menacer l’ordre intérieur. La police écoute, surveille et établit une liste des cas douteux. En 1914, 2 500 personnes y figurent…) pour tous ceux et toutes celles qui vont braver l’État.     Dimanche 22 novembre. une copine à la radio  Continuer la lecture

les « intégrisses » version « Marius et Jeannette »

Dans son film sorti en 1997 « Marius et Jeanette », Robert Guédiguian aborde le sujet des intégristes.

Bon, y des trucs surprenants comme l’existence d’un dieu… Mais n’oublions pas que le personnage s’adresse à deux enfants qui croient peut-être au Père Noël comme ils croyaient précédemment à la petite souris…

C’était un temps déraisonnable. (Novembre 2015)

Monsieur ou Madame Lambda sort de son supermarché avec quelques poignées de minutes de retard. Sans regret, c’était pour la bonne cause… Une fouille effectuée par des militaires en tenue camouflée. Monsieur ou Madame Lambda a ri intérieurement : pour passer inaperçu dans un temple de la consommation, la tenue « tempête du désert », ce n’est pas gagné. Mais comment être plus voyant qu’en arborant une tenue camouflée. Et le but de ces gens d’armes n’était-il pas de se faire remarquer…
Pour que les gentil-le-s Messieurs et Mesdames Lambda se sentent en sécurité. Et pour effrayer les méchant(e)s de l’Anti-France. Continuer la lecture

Communiqué du Collectif Libertaire Anti-Sexiste suite aux attentats du 13 novembre

CLASVendredi 13 novembre, des terroristes de l’État Islamique ont assassiné 129 personnes à Paris et blessé 352 autres parce qu’elles avaient commis le « péché » d’écouter de la musique, de faire la fête, d’être vivantes. Après la sidération et la nausée, c’est de la révolte que nous éprouvons contre les individus qui ont détruit ces nombreuses vies.

Nous souhaitons aux rescapé-e-s et aux proches des victimes décédées de trouver du courage et de l’énergie pour reconstruire leurs existences. Continuer la lecture

Les fous sont entrés dans Paris : Communiqués anarchistes 16/11/2015

Communiqué de la Fédération anarchiste

Vendredi 13 novembre, au fil des événements, l’inquiétude grandissante a peu à peu laissé la place à la consternation la plus profonde et à la colère face au bilan sans cesse plus lourd des attentats qui ont eu lieu à Paris : un bain de sang inutile, atroce, nauséabond, rappelant les pires exactions dont l’humanité sait malheureusement se montrer capable.

Les adhérent.e.s et sympathisant.e.s de la Fédération anarchiste sont révolté.e.s contre ces actes de la barbarie. Nous adressons toute notre sympathie aux personnes qui ont subi ces violences, à leurs familles, à leurs ami.e.s, à ceux et celles qui y sont resté.e.s et à celles et ceux qui ont heureusement sauvé leur peau. Continuer la lecture

11 novembre 2015, intervention à Joyeuse (Thème « exodes »)

Il n’y a pas de noms de victimes civiles sur le monument aux morts…. Bonjour à toutes et tous et réciproquement…

Gordes, que ferons-nous ? Aurons-nous point la paix ?
Aurons-nous point la paix quelquefois sur la terre ?
Sur la terre aurons-nous si longuement la guerre,
La guerre qui au peuple est un si pesant faix ? (…)

exode 14Première guerre mondiale, des millions de civils sur les routes, dans les trains pour fuir la guerre et son monstrueux lot de destructions de villages, de viols, de déportations, de fusillades arbitraires (entre 5 500 et 6 500 Belges et Français abattus sommairement). Plus de 12 millions d’Européens se trouveront à un moment donné amenés à fuir la guerre, à devenir des « réfugiés ». Continuer la lecture